Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 février 2017 2 21 /02 /février /2017 11:13

 

IL EST NECESSAIRE DE CROISER LES PEUPLES EUROPEENS AVEC LES ASIATIQUES ET LES NOIRS, POUR CREER UN TROUPEAU MULTI_ETHNIQUE SANS QUALITE SPECIFIQUE ET FACILE A DOMINER POUR LES ELITES AU POUVOIR

Richard Coudenhove Kalergi 1923

EN CROISANT LES EUROPEENS AVEC LES NOIRS, ON FERA UN TROUPEAU MULTI_ETHNIQUE FACILE A DOMINER POUR LES ELITES

Père fondateur de l'Europe

https://www.youtube.com/watch?v=JBtwzZ0ApAE

Voir les commentaires

Repost 0
Published by axiome
commenter cet article
19 février 2017 7 19 /02 /février /2017 11:53


L’aspiration a la domination mondiale.


On peut établir en principe que les Juifs (Khazar) se servent pour asservir le monde :


1° Des ouvriers, dirigés par des créatures à leur solde ; 
2° Des Gouvernements et des Parlements soumis à l’obédience des loges ; 
3° De la Société des Nations, création juive, qui dans l’ordre international devait assurer le triomphe d’Israël.


Que les Juifs se servent des masses ouvrières à leur gré, cela éclate aux yeux de tous. Mais nous disposons ici d’un document capital, d’un aveu de Karl Marx lui-même :
« Dans cette organisation nouvelle de l’humanité (14), écrivait-il à Baruch Lévy, les fils d’Israël répandus dès maintenant sur toute la surface du globe... deviendront sans opposition l’élément partout dirigeant, surtout s’ils parviennent à imposer aux masses ouvrières la direction stable de quelques-uns d’entre eux. Les gouvernements des nations for-mant la République Universelle passeront tous, sans fort, dans des mains israélites, à la faveur de la victoire du prolétariat. La propriété individuelle pourra alors être supprimée par les gouvernants de race judaïque qui administreront partout la fortuné publique. Ainsi se réalisera la promesse du Talmud que, lorsque les temps du
Messie seront venus, les Juifs tiendront sous leurs clefs les biens de tous les peuples du monde. »

Voilà un texte que l’on devrait afficher « dans toutes les mairies socialistes ! Peut-être les électeurs comprendraient-ils enfin comment les Juifs entendent réaliser la fameuse promesse de
Iahvé : « J e te donnerai les nations pour héritage, pour domaine les extrémités de la terre. » Et si cela ne suffisait pas, il faudrait leur mettre sous les yeux cet extrait du Manifeste de la Loge juive

Les Sages de Sion (1911) :
« Notre but principal, la domination juive du Monde, n’est pas encore atteint. Nous l’atteindrons, et notre victoire est plus imminente que les foules des États soi-disant chrétiens ne le rêvent. Le tsarisme russe, l’empire allemand, le militarisme s’écrouleront ; tous les peuples seront entraînés dans une débâcle. C’est à ce moment que commencera la domination réelle du judaïsme. »

(13). Les Juifs sont naturellement sadiques. Pendant la retraite de Russie ils assassinaient les blessés de la Grande
Armée, Thiers l’a raconté dans son « Histoire du Consulat et de l’Empire ».
« Chose horrible a dire, écrit-il, les misérables Juifs polonais qu’on avait forcés de recevoir nos blessés, dès qu’ils virent l’ennemi en retraite, se mirent à jeter les blessés par les fenêtres et quelquefois même à les égorger, s’en débarrassant ainsi après les avoir dépouillés. Triste hommage offert aux Russes dont ils étaient les partisans. »
———————————
rappelons encore à ce propos les réflexions de voltaire :
« si nous lisions l’histoire des juifs écrite par un auteur d’une autre nation, nous aurions peine à croire qu’il y ait eu en effet un peuple fugitif d’égypte qui soit venu, par ordre exprès de dieu, immoler sept ou huit petites nations qu’il ne connaissait pas, égorger sans miséricorde toutes les femmes, les vieillards et les enfants à la mamelle et ne réserver que les petites filles ; que ce peuple saint ait été puni de son dieu quand il avait été assez criminel pour épargner un seul homme dévoué à l’anathème. nous ne croirions pas qu’un peuple si abominable eût pu exister sur terre : mais, comme cette nation elle-même nous rapporte tous ces faits dans ses livres saints, il faut la croire. »
————————————
La cruauté des Juifs s’exerce même contre leurs congénères, ainsi que le racontent les frères Tharaud :
« Un synode de rabbins réuni à Barcelone excommunia tous les Juifs de vingt-cinq ans qui liraient d’autres livres que la Bible et le Talmud. Quelques rabbins provençaux, qui avaient gardé le contact avec la civilisation arabe, essayèrent bien de résister. Tout fut vain. Ces Juifs que le monde entier tourmentait pour leur foi, persécutèrent leurs coreligionnaires plus durement qu’on ne les persécutait eux-mêmes. »
(14). Il s’agit de la fondation d’une république universelle. C’est à dessein que nous citons ce manifeste d’une loge, car c’est de la Maçonnerie que partent tous les mots d’ordre judaïques. La Maçonnerie n’était peut-être pas à l’origine une institution juive, mais il est hors de doute que là aussi les Juifs sont rois, qu’ils ont la majorité dans toutes les loges de quelque importance, qu’après avoir inspiré le cérémonial des initiations, les mots de passe et tout l’étrange attirail des rites maçons, ils ont fait de cette association l’instrument de leurs ambitions démoniaques.


La Maçonnerie reflète aujourd’hui le judaïsme dans son esprit, dans ses idées, dans son langage, dans ses croyances. Ses règles, ses principes sont hérités des Juifs.
C’est la Maçonnerie anglaise qui a lancé l’idée d’une Société des Nations qui devait assurer la domination juive sur le monde. 
Cette Société des Nations a enchanté tous les Juifs du monde.
Israël Zangwill reconnaît qu’elle relève « essentiellement de l’inspiration juive ». Un autre auteur juif déclare :
« La Société (les Nations est un vieil idéal juif. C’est seulement de nos jours que cet idéal de nationalisme et d’internationalisme à la fois est compris par le monde. Les Juifs le nourrissaient déjà depuis trois mille ans. Il est sorti du judaïsme, il est compris dans la plupart des enseignements principaux de notre loi et de nos prophètes. »
L’Association des rabbins de France déclare que cette institution est « la première application, dans l’ordre politique, des principes de paix et de fraternité que le judaïsme, depuis les prophètes, a proclamés dans le monde civilisé. »
——————————


Et enfin, un dernier auteur juif s’écrie :
Tous les Juifs doivent considérer comme un devoir. formel de soutenir par tous les moyens possibles la Société des Nations. Nous avons le plus grand intérêt au succès de la Ligue. Elle est en harmonie avec nos plus nobles et nos plus saintes traditions. Elle a pour nous un intérêt majeur en tant qu’elle assure la plus favorable solution à la question juive. Son avenir est d’ailleurs assuré. »


Nous ne nous étendrons pas sur les méfaits de la Société des Nations. Ils s’ont inscrits dans toutes les mémoires. La France, toujours à la remorque de l’Angleterre et de la Maçonnerie anglaise, en a été la première victime. Cette influence de l’Angleterre sur notre politique a été dénoncée en termes virulents par Céline dans son livre prophétique : L’Ecole des Cadavres :

« La vraie devise des Français 1938 :
« Tout pour les Youtres d’Angleterre ! Tout pour Ben John Bull ! »

La Cité, « L’Intelligence », la Cour Juive anglaise sont parfaitement responsables, depuis Cromwell, de toutes nos faillites, de toutes nos débâcles, en tous genres : continentales, coloniales, sociales, monétaires, spirituelles.
La Grande Maçonnerie anglaise et la nôtre dans l’obédience, nous maintiennent impeccablement dans les moyennes putréfactions.
La fantastique, interminable prospérité judéobritannique n’existe, ne dure, ne peut durer sans éclipses, qu’en fonction de notre servitude, de notre ahurissement, de notre débilité, de notre endémique anarchie.


Une France toujours bien faisandée, politiquement bien grotesque ; velléitaire, hâbleuse, cafouilleuse, toujours tout près de la faillite, budget jamais en équilibre, docile à tous les ordres bancaires, c’est-à-dire aux crochets de Londres, est une France extrêmement maniable, infiniment agréable aux Lords talmudiques de la Cité.


Jamais de résistance ! une véritable providence ! Selon l’heure, les circonstances, y a qu’à nous agiter un peu, nous attiser, nous filer encore quelques secousses, un peu de panique, nous tritouiller, nous raviver la pourriture, nous asperger, si c’est le moment, de quelques révulsifs scandales (Panama-Dreyfus-Stavisky). Et ça repart de plus belle ! Et ça, refume ! ça refermente ! on est de plus en plus pourris ! C’est un plaisir !


Comme ça qu’elle nous entretient juste devant sa porte l’Angleterre, qu’elle nous possède à la fourche, un purin splendide ! plus ou moins croulant, juteux, gonflé, raplati, à son aise, toujours prêt à se faire envoyer lui fumer d’autres bénéfices, d’autres comptoirs britanniques un peu partout ! Ça ! ça va ! ça ira !...


Jamais ils l’ont eue si facile les business judéo-britons qu’avec nous sur le continent. Toujours prêts à nous répandre dans toutes les crevasses, dans toutes les horreurs qu’ils fricotent pour que ça repousse, que ça reprenne admirablement, que ça refleurisse Magnifique dans leurs prodigieux jardins.


Même les Indes ça n’existe pas à côté de nous comme enthousiastes, comme frénétiques, comme dévotieux à la cause, à la gâterie des pires maquereaux de la Mort que le Monde a jamais connus. »

http://comment-reconnaitre-juif.blogspot.fr/2010/05/laspiration-la-domination-mondiale.html

Repost 0
Published by axiome
commenter cet article
25 septembre 2016 7 25 /09 /septembre /2016 12:08

Qu'est-ce que le vrai amour ?
La recherche de l'amour dans son ultime pureté est religion.
Et l'ultime pureté de l'amour est le divin.
pa
r Osho


L'amour a deux possibilités. Il peut être passionné et attaché : alors, c'est comme si vous aviez attaché une pierre au cou de l'oiseau de l'amour afin qu'il ne puisse plus voler, ou comme si vous l'aviez enfermé dans une cage dorée. Si précieuse que soit la cage - elle peut être incrustée de diamants et de bijoux - une cage reste une cage et elle empêchera l'oiseau de voler.

Quand vous libérez l'amour de la passion et de l'attachement, quand votre amour est pur, innocent, sans forme, quand vous donnez par amour sans rien demander, quand l'amour n'est qu'un don, quand il est un empereur et non pas un mendiant ; quand vous êtes heureux parce que quelqu'un a accepté votre amour et que vous ne le marchandez pas, que vous ne demandez rien en retour, alors vous libérez cet oiseau en plein ciel. Alors vous fortifiez ses ailes. Alors cet oiseau peut se mettre en route vers l'infini.

L'amour a fait tomber certains et a permis à d'autres de s'élever très haut. Tout dépend de ce que vous en avez fait. L'amour est un phénomène très mystérieux. Il est une porte - d'un côté se trouve la souffrance, de l'autre, le bonheur, la félicité ; d'un côté l'enfer, de l'autre le ciel. D'un côté se trouve le sansara, la roue de la vie et de la mort, de l'autre côté c'est la libération.

L'amour est une porte.

Si vous cherchez profondément en vous-même, vous verrez que votre amour n'est qu'un mot, les flammes du désir sexuel brûlent en lui. Mais exprimer directement sa flamme à quelqu'un, ce n'est pas acceptable, il faut de la diplomatie. Alors vous dites à la femme dont vous voulez posséder le corps que vous aimez son âme. Vous ne connaissez même pas votre propre âme, comment pouvez-vous donc connaître l'âme de l'autre ? Mais les gens qui sont pleins de convoitise pour le corps parlent de l'âme. Leur désir est de jouir du corps de l'autre, mais ils parlent de beauté intérieure...

Vous avez seulement été pris au piège de l'amour. Mais ce n'est pas l'amour qui en est responsable, c'est vous !

Si vous libérez l'autre par votre amour, si vous donner votre amour sans rien attendre en retour, sans conditions ni marchandage, si vous aimez en étant reconnaissant que quelqu'un accepte votre amour, n'est-ce pas suffisant ? Votre amour aurait pu être rejeté. Alors, peu à peu, vous découvrirez que votre amour commence à s'élever ; le désir sexuel est laissé loin en arrière. En sortant de la cage du désir sexuel, l'oiseau de l'amour peut planer très haut. Vous pouvez grandir dans une direction totalement nouvelle. Votre conscience pénètre alors dans un monde nouveau...

L'amour peut devenir libération, mais vous devez être conscient - vous devez rompre les attachements. Au lieu de cela, vous persistez à agrandir le réseau des attachements. Vous avez oublié ce qu'est l'amour, vous avez appelé la passion, amour.

Si l'on trouve tant de plaisir à l'extérieur du palais, comme ce sera mieux à l'intérieur. Si par hasard une mélodie se perçoit même dans un amour plein de passion et d'attachement, imaginez donc ce que ce sera quand votre amour sera totalement pur, quand les impuretés de la passion et de l'attachement seront tombées, quand toute la poussière, la saleté et les impuretés seront brûlées dans le feu et que l'or sera pur. Cette seule idée vous enthousiasmera et vous remplira de joie. Elle vous adressera une nouvelle invitation, une nouvelle quête s'éveillera en vous. Cette quête s'appelle religion.

Le désir sexuel n'est que le porche de l'amour : on doit le dépasser, on ne doit pas y vivre. Il n'y a rien de mal à traverser ce porche, souvenez-vous-en. Je ne condamne pas le porche. Vous devrez y passer si vous voulez entrer dans le palais - mais ne vous y arrêtez pas, n'en faites pas votre demeure, n'y restez pas figé, ne croyez pas que la vie se borne à cela. Passez à travers la sexualité - il le faut, c'est un aspect inévitable de la vie - mais traversez-le pour aller au-delà, de la même façon que vous empruntez des escaliers ou que vous traversez un pont pour aller plus loin.

De merveilleuses possibilités se cachent en vous. Vous avez connu l'amour en tant que sexe, en tant que passion, en tant qu'attachement. Vous ne connaissez que l'enfer de la vie. Et songez-y un peu, parfois même dans cet enfer, vous avez des aperçus de béatitude. Alors que dire du ciel ? Même dans le sexe vous entrevoyez la béatitude, même sur le porche quelque chose du palais se révèle. Si de l'encens brûle à l'intérieur du palais, son parfum atteindra même le porche. Si la paix règne à l'intérieur du palais, une certaine tranquillité descendra jusqu'au porche. S'il y a de la musique dans le palais, une certaine mélodie s'entendra aussi sur le porche.

Même dans le sexe, il y a un écho de l'illumination, un reflet du divin, mais ce reflet n'est rien de plus que celui de la lune sur un lac. Ce n'est qu'un reflet : le moindre trouble dans le lac et le reflet est détruit. Il n'a rien de réel, mais pourtant il est le reflet du réel. Dans le sexe se trouve le reflet de l'amour lui-même qui se forme sur un lac. C'est un reflet qui se forme sur le lac du corps et de l'esprit. Regardez en haut... Si vous avez trouvé que le reflet dans le lac est si beau, regardez la lune dont c'est le reflet...

Si l'on trouve tant de plaisir à l'extérieur du palais, comme ce sera mieux à l'intérieur. Si par hasard une mélodie se perçoit même dans un amour plein de passion et d'attachement, imaginez donc ce que ce sera quand votre amour sera totalement pur, quand les impuretés de la passion et de l'attachement seront tombées, quand toute la poussière, la saleté et les impuretés seront brûlées dans le feu et que l'or sera pur. Cette seule idée vous enthousiasmera et vous remplira de joie. Elle vous adressera une nouvelle invitation, une nouvelle quête s'éveillera en vous. Cette quête s'appelle religion.


http://www.meditationfrance.com/spirituel/amour.htm

l'important n'est pas de convaincre mais de donner à réfléchir

Repost 0
Published by axiome
commenter cet article
4 novembre 2015 3 04 /11 /novembre /2015 08:02

Signes et les circonstances de l'apparition de l'Imam al Mahdî

 

L'apparition du Réformateur universel, l'Imam al Mahdî (p) constitue l'un des événements majeurs de l'Histoire de l'Humanité. Il était donc normal que le Prophète (P), ainsi que ses successeurs légitimes, les Imams d'Ahl-ul-Bayt (p) informent la Umma de la venue de ce "Grand Réformateur et Sauveur de l'Humanité" ainsi que des circonstances et des signes annonciateurs de l'approche de son apparition, afin que les gens soient avertis et que les esprits soient préparés à l'accueil de cet événement.

 

Beaucoup de Hadiths et de Récits, rapportés du Prophète et des Imams d'Ahl-ul-Bayt nous décrivent ces signes et ces circonstances, lesquels sont de deux natures: cosmique et sociale.

 

L'un des signes sociaux les plus évidents qui annonce l'approche de l'avènement d'al Mahdî est la dégradation de la civilisation et du mode de vie humain, et sa rétrogradation vers les stades obscurantistes de l'humanité, stades qui précèdent normalement la venue d'un Prophète réformateur. En effet, c'est lorsque l'Humanité sombre dans l'obscurantisme et que les croyances, les coutumes, les normes, les moeurs et les relations sociales obscurantistes prévalent dans la vie de cette Humanité, que la situation économique et la sécurité se dégradent, que la peur, l'inquiétude, les guerres, l'injustice et l'iniquité se généralisent que l'Humanité éprouvent un besoin impérieux d'un grand Réformateur qui change le cours de l'Histoire et opère une révolution radicale pour la ramener vers la Voie prophétique et la Marche monothéiste.

 

De même, les récits hagiographiques soulignent comme signe précurseur de cet événement le haut degré de progrès scientifique et technologique que l'Humanité atteint, ainsi que la maturité de l'esprit humain.

 

Un autre signe avant-coureur de la venue d'Al-Mahdî signalé par les hadiths est la naissance d'un noyau de partisans et de mouvement social, politique et militaire qui prépare son arrivée.

 

Ainsi, on peut résumer les signes sociaux, annonciateurs du Sauveur Attendu comme suit:

 

1- La prédominance de l'injustice et de l'iniquité;

 

2- La renaissance de la vie, des moeurs et des croyances de l'obscurantisme antéislamique;

 

3- Le progrès scientifique remarquable;

 

4- Les guerres et les troubles destructeurs, qui vont de pair avec l'absence de sécurité et de paix;

 

5- L'apparition d'imposteurs et de faux réformateurs;

 

6- La cherté de la vie et la détérioration de la situation économique;

 

7- L'apparition de mouvements de réforme, de dirigeants et de courants réformateurs qui aplanissent le terrain pour l'accueil du Sauveur.

 

 

Citons à présent quelques-uns des hadiths qui nous parlent de ces signes:

 

Selon al-Çadûq dans son "Man Lâ Yah-dhurhu-l-Faqîh", citant al-Açbagh Ibn Nabâtah, l'Imam 'Ali Ibn Abî Tâleb (p) a dit:

 

« À la Fin des Temps et à l'approche de l'Heure - qui constitue la pire des époques - apparaissent des femmes dévoilées, nues, courant vers les plaisirs et légalisant ce qui est illégal. Leur demeure éternelle sera la Géhenne".

 

Selon al-Majlicî dans "Bihâr al-Anwâr", citant une chaîne de transmission remontant à l'Imam al-Sâdiq, le Prophète (P) a dit:

 

« Ma Umma connaîtra une époque où les gens font montre d'un fond perfide et des apparences bonnes, par désir avide de ce bas monde. Ils ne recherchent pas (en ce temps) ce qu'il y a chez Allah - IL est Très-Haut et Sublime - . Ils sont marqués par une hypocrisie sans scrupules. Allah leur envoie alors un châtiment, à la suite duquel ils se mettent à L'implorer à la façon d'un naufragé, mais leur appel de détresse n'aura pas de réponse».

 

Et selon la même source, le Prophète (P) a dit:

 

« Ma Umma connaîtra une époque où il ne restera du Coran que son dessin, et de l'Islam que son nom. Les gens s'en réclameront tout en en étant les plus éloignés. Leurs mosquées seront très fréquentées, mais la piété y sera absente. Les Faqîh (ulémas, jurisconsultes) de cette époque seront les pires des faqîh sous le ciel. C'est d'eux que les troubles sortiront et c'est vers eux qu'ils retourneront».

 

Selon l'Imam Mohammad al-Bâqer (p):

 

« Al-Mahdî ne paraîtra que lorsque les tyrans auront été élevés».

 

Selon l'Imam 'Ali (p), le Prophète (P) a dit:

 

« L'Islam a commencé expatrié et il redeviendra expatrié. Mais bienheureux seront les expatriés».

 

On lui a demandé alors:

 

- Ô Messager d'Allah, qui sont-ils?

 

Le Prophète (P) a répondu:

 

« Ceux qui se réformeront, lorsque les gens se seront pervertis. Un bon croyant n'éprouve jamais ni l'affliction ni le sentiment d'être expatrié. Il n'y a pas un bon croyant qui meure expatrié sans que les Anges ne pleurent sur lui, par compassion, là où les gens qui le pleurent se font rares, et sans que sa tombe ne s'élargisse par une lumière qui brille depuis le lieu de son enterrement jusqu'au lieu de sa naissance».

 

Selon Abî Imâmah al-Bâhilî, rapporté par Ibn Mâjah dans ses "Sunan" (Tome II), le Prophète (P) nous a dit à propos d'Al-Dajjâl:

 

« Il n'y a pas un trouble sur la terre, depuis qu'Allah a créé la postérité d'Adam, plus terrible que celui d'Al-Dajjâl. Allah n'a jamais moissonné un Prophète sans mettre en garde sa nation contre al-Dajjâl. Or, je suis le dernier des Prophètes, et vous êtes la dernière des nations. Donc, il sortira inévitablement parmi vous».

 

L'Imam al-Sâdiq (p), décrivant le haut niveau technologique et scientifique auquel sera parvenue l'Humanité lors de l'apparition d'al Mahdî, dit:

 

« Lorsque notre Qâ'im (le Résurrecteur, l'Annonciateur de la Résurrection) sera suscité, Allah développera tellement la vue et l'ouïe de nos partisans qu'ils n'auront pas besoin de courrier entre eux et lui. Il leur parlera et ils l'entendront et le verront alors qu'il reste à sa place».

 

L'Imam al-Sâdiq (p) a dit également:

 

« À l'époque du Qâ'im, le croyant qui se trouverait en Orient pourra voir son frère qui se trouverait en Occident et vice versa».

 

(On peut dire que ces deux Hadiths indiquent le progrès technologique et le développement des moyens de communication de nos jours, tels le téléphone, la Radio, la Télévision. Et il est évident que ces deux technologies (la vue et l'ouïe à distance) annoncées comme signes matériels de l'apparition d'al Mahdî, n'existaient pas à l'époque de l'Imam al-Sâdiq (p), ni même il y a deux siècles. Par conséquent, les deux Hadiths pourraient être considérés comme des documents matériels corroborant la vérité de l'apparition d'al Mahdî).

 

Dans son livre "Al-Ghaybah", Cheikh al-Tûcî rapporte le témoignage suivant de Mohammad Ibn Muslim et Abî Baçîr qui affirment avoir entendu l'Imam al-Sâdiq (p), dire:

 

« Cette affaire (la venue de l'Imam al Mahdî) ne se réalisera pas avant que ne disparaissent les deux tiers de l'Humanité».

 

Sur ce, ils (les deux témoins) lui ont demandé:

 

- Mais si les deux tiers de l'humanité disparaissaient, qui restera-il?

 

L'Imam al-Sâdiq a répondu:

 

« N'accepteriez-vous pas de faire partie du tiers restant?».

 

Selon Abû Na'îm dans "Al-Burhân fî 'Alâmât Çâhib al-Zamân", l'Imam 'Ali (p) a dit:

 

« Le Mahdî ne sortira que lorsqu'un tiers des gens auront été tués et un autre tiers morts et que le troisième tiers aura survécu».

 

Selon un hadîth rapporté par al-Çadûq et attribué à l'Imam al-Kâdhim (p):

 

« Deux signes annonceront la venue d'al Mahdî, qui démentiront les calculs des astrologues: une éclipse lunaire qui se produira le 5 du mois (lunaire) et une éclipse solaire, le 15, ce qui ne s'était produit depuis la descente d'Adam (p) sur la terre».Notons enfin que les hadiths qui évoquent la venue d'al Mahdî affirment qu'il surgira à la Mecque, qu'il y proclamera son Imamat et la constitution de son État, et que les gens lui prêteront serment d'allégeance à l'endroit situé entre le Rukn et le Maqâm au Masdjid al-Harâm.

Repost 0
Published by axiome
commenter cet article
3 octobre 2015 6 03 /10 /octobre /2015 17:38

Consignes aux juifs pour la domination mondiale

Publié le 12 janvier 2013 par bibliothequedecombat

.entry-meta

I. Lettre des juifs d’Arles à ceux de Constantinople

Honorables juifs, salut et grâce. Vous devez savoir que le roi de France, qui est de nouveau maître du pays de la Provence, nous a obligés par cri public de nous faire chrétiens ou de quitter son territoire.

Et ceux d’Arles, d’Aix et de Marseille veulent prendre nos biens, menacent nos vies, ruinent nos synagogues et nous causent beaucoup d’ennuis ; ce qui nous rend incertains de ce que nous devons faire pour la loi de Moïse. Voilà pourquoi nous vous prions de vouloir sagement nous mander ce que nous devons faire.

Chamor, Rabbin des juifs d’Arles, le 13 de Sabath 1489.

II. Réponse des juifs de Constantinople à ceux d’Arles et de Provence

Bien-aimés frères en Moïse, nous avons reçu votre lettre dans laquelle vous nous faites connaître les anxiétés et les infortunes que vous endurez. Nous en avons été pénétrés d’une aussi grande peine que vous-mêmes. L’avis des grands Satrapes et Rabbins est le suivant :

— A ce que vous dites que le roi de France vous oblige à vous faire chrétiens : faites-le, puisque vous ne pouvez faire autrement ; mais que la loi de Moïse se conserve en votre coeur. [marranisme]

— A ce que vous dites qu’on commande de vous dépouiller de vos biens : faites vos enfants marchands, afin que, peu à peu, ils dépouillent les chrétiens des leurs.

— A ce que vous dites qu’on attente à vos vies : faites vos enfants médecins et apothicaires, afin qu’ils ôtent aux chrétiens leurs vies.

— A ce que vous dites qu’ils détruisent vos synagogues : faites vos enfants chanoines et clercs, afin qu’ils détruisent leurs Eglises.

— A ce que vous dites qu’on vous fait bien d’autres vexations : faites en sorte que vos enfants soient avocats et notaires, et que toujours ils se mêlent des affaires des Etats, afin que en mettant les chrétiens sous votre joug, vous dominiez le monde et vous puissiez vous venger d’eux.

Ne vous écartez pas de cet ordre que nous vous donnons, parce que vous verrez par expérience que, d’abaissés que vous êtes, vous arriverez au faîte de la puissance.

V. S. S. V, F- F., prince des juifs de Constantinople, le 21 de Casleu, 1489.

Cité dans Abbé Chabauty – Les juifs nos maîtres (1882)

Concernant ces publicités

Repost 0
Published by axiome
commenter cet article
13 août 2015 4 13 /08 /août /2015 18:36

Benjamin H. Freedman - L’Histoire Occultée des Faux Hébreux : les Khazars

(Source : Facts are Facts, L’HISTOIRE OCCULTÉE DES FAUX HÉBREUX : LES KHAZARS par Benjamin H. Freedman. LES JUIFS MODERNES NE DESCENDENT PAS D’ISRAËL !,

autre source :

En 1935, les grands pontes du rabbinisme international, décidèrent pour la première fois dans toute l’histoire du judaïsme de publier une traduction intégrale officielle et annotée des 63 livres du Talmud dans une langue profane, et ils choisirent bien évidemment la langue anglaise. Quelle force a bien pu les conduire à commettre une telle faute stratégique, cela restera l’un des mystères de l’histoire humaine... Peut-être sous-estimèrent-ils tout simplement le risque, et qu’ils n’entreprirent cette traduction que parce qu’un si grand nombre de « Juifs » de la nouvelle génération ( prétendus ou autoproclamés tels ) sont absolument incapable de comprendre les différentes langues utilisées dans la rédaction originale du Talmud.

Les grands pontes du rabbinisme international sélectionnèrent donc les meilleurs érudits pour établir cette traduction. Ces savants très réputés rédigèrent également de nombreuses notes de bas de page, destinées à éclaircir la traduction lorsqu’une telle chose leur semblait nécessaire. La traduction intégrale officielle et annotée du Talmud en langue anglaise, parut en 1935 chez Soncino Press. Elle a toujours été désigné depuis comme l’ةdition Soncino du Talmud. Elle ne fut évidemment tirée qu’à un nombre très restreint d’exemplaires, et ne fut pas non plus proposée à la vente pour le grand public. Néanmoins, l’ةdition Soncino peut encore se trouver à la Bibliothèque du Congrès, ainsi qu’à la bibliothèque publique de New York.

Si elle eut son utilité pour les « Juifs » ( prétendus ou autoproclamés ), l’ةdition Soncino du Talmud n’en reste pas moins une arme à double tranchant. Si elle permit à nouveau l’enseignement du Talmud à des millions de jeunes « Juifs » ( prétendus ou autoproclamés tel ), elle a en contrepartie le regrettable effet d’instruire aussi quelques chrétiens, au sujet de ce que le Talmud avait à dire sur Jésus, ou sur les Chrétiens, ou encore sur la foi chrétienne. Et cet effet secondaire est bien parti pour se retourner contre eux, un de ces jours prochains.

Un jour, les Chrétiens vont avoir le regret de mettre en doute d’une manière assez appuyée que le Talmud soit « la source de laquelle Jésus de Nazareth a puisé les enseignements qui lui ont permis de révolutionner le monde ».

Le Talmud couvre d’opprobre la personne de Jésus-Christ, les Chrétiens et la foi chrétienne, comme ils ne l’avaient jamais été.

Le tonnerre gronde même déjà de place en place, ne l’entendez-vous pas ?

autre extaits de l’ةdition Soncino du Talmud :

SANHةDRIN, 55b-55a :

« Qu’a-t-il été dit par là : — Rab a dit 2 : “ La pédérastie [ 1 ] avec un enfant qui a moins de neuf ans, n’est pas à considérer comme la pédérastie avec un enfant plus âgé. ” Samuel a dit : “ La pédérastie avec un enfant qui a moins de trois ans, n’est pas à considérer de la même manière que la pédérastie avec un enfant plus âgé. ” [ 2 ] Quelle est la base de leur désaccord ? – Rab soutient que seul un sujet passif qui pourrait être capable d’avoir des rapports sexuels en tant que sujet actif, peut rendre coupable le sujet actif ; tandis qu’un enfant incapable d’être un sujet actif, ne peut être considéré comme le sujet passif d’un acte de pédérastie. [ 3 ] Samuel soutient quant à lui que l’ةcriture dit : “ Tu ne coucheras pas avec un homme comme on couche avec une femme ” [ 4 ]. Il a donc été enseigné, conformément à l’avis de Rab, que le crime de pédérastie n’est qualifié, qu’à partir de neuf ans et un jour ; ( 55a ) mais celui qui commets la bestialité, que ce soit par les voies naturelles ou par les voies qui ne sont pas naturelles, ou bien une femme qui fait en sorte d’être abusée d’une manière bestiale, que ce soit par les voies naturelles ou par les voies qui ne sont pas naturelles, est passible de châtiment. [ 5 ] »

2 Le Talmud est par définition le recueil de « la tradition des anciens », par conséquent une bonne partie du texte est consacrée à l’énumération de l’opinion de tel ou tel rabbin, suivie d’une sorte de confrontation avec l’opinion de tel ou tel autre rabbin, suivie d’une sorte de synthèse faite par un nouveau rabbin.

[ 1 ] On se place ici du point de vue du sujet passif de la sodomie. Ainsi qu’il a été établi plus haut en 54a, la culpabilité est encourue par le sujet actif de la sodomie, même si le sujet passif est un mineur ( rappel : moins de treize ans ). Cependant, une nouvelle distinction va être faite maintenant pour les sujets passifs ayant moins de treize ans.

[ 2 ] Rab place le minimum à neuf ans ; mais si la sodomie est pratiquée sur un enfant plus jeune, aucune culpabilité n’est encourue. Samuel, lui, fait de trois ans le minimum.

[ 3 ] neuf ans, un enfant mâle a atteint la maturité sexuelle.

[ 4 ] LةVITIQUE XVIII, 22.

[ 5 ] Explications depuis “ Un enfant mâle âgé de neuf ans et un jour qui commets... ” : Nous observons ainsi trois clauses distinctes dans cette Baraitha 3. La première ( “ Un enfant mâle âgé de neuf ans et un jour ” ) concerne le sujet passif de la pédérastie, la peine est alors encourue par le sujet actif adulte. Tel doit être le sens profond ici, car d’une part, le sujet actif n’est jamais explicitement désigné comme étant de sexe masculin, cela doit se comprendre spontanément, exactement comme on le comprend spontanément lorsque la Bible dit “ Tu ne coucheras pas avec un homme... ” où seul le sexe du sujet actif est stipulé ; et d’autre part, si l’âge de référence avait été celui du sujet actif, la culpabilité étan

http://newsoftomorrow.org/spip.php?article5363

Repost 0
Published by axiome
commenter cet article
13 août 2015 4 13 /08 /août /2015 18:28

Bibliothèque de combat

Amassez des trésors dans le Ciel (Mt 6, 20)

Accéder au contenu principal

← L’Europe est officiellement judéo-païenne !

Petits complots entre amis →

Consignes aux juifs pour la domination mondiale

Publié le 12 janvier 2013 par bibliothequedecombat

Concernant ces publicités

Share this:
Sur le même thème

Le secret du génocide arménienDans "Franc-maçonnerie"

Juifs et CorsesDans "Immigration"

Par définition, un catholique n'est pas "antisémite"Dans "Antijudaïsme"

Cet article a été publié dans 5 - Ennemis de Dieu, Judaïsme. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

← L’Europe est officiellement judéo-païenne !

Petits complots entre amis →

Laisser un commentaire

Bibliothèque de combat

Thème Twenty Ten. Propulsé par WordPress.com.

Repost 0
Published by axiome
commenter cet article
7 décembre 2014 7 07 /12 /décembre /2014 12:30

Le Califat,le Hijaz et l'état nation Sa'ud Wahabi



Le livre en anglais,écrit par Shaykh Imran Hosein(formation Al Azhar), est disponible ici:

http://www.imranhosein.org/books.html

Ci-dessous traduction du 4 ème Chapitre:

L'alternative saoudienne-wahabite frauduleuse au Califat

Le congrès musulman mondial à La Mecque Juin-Juillet
1926

Le Congrès mondial islamique, qui s'est tenue à La Mecque en Juillet 1926, avait son origine dans l'impact de l'abolition du califat ottoman sur la péninsule arabique ( jaziratul arab) et, en particulier, sur la Maison des Saoud qui a récemment établi son règne sur l'Arabie.

Abdul Aziz Ibn Saoud avait repris le Nejd après la capture initiale de Riyad en 1902.
Mais dans la construction de la raison d'être politique de la Maison Sa'ud sur les fondations religieuses du mouvement Wahabi il était inévitable qu'un Nejd Wahabite devait défier le Hijaz ,dès que l'opportunité se présenterait, et ce afin de forcer la soumission du coeur des Terres Musulmanes à la perception Wahabite de la Foi Islamique.

Cette opportunité s'est présentée quand
Sharif al-Husain (le Sharif de la Mecque désigné par les Ottomans), agissant de concert avec la stratégie des forces Alliées durant la première Guerre Mondiale, saisit le Hijaz des mains des Turques Ottomans en 1916 et imposa sur ces terres le règne de la maison Hashimite de Husain.En agissant de la sorte il interdisa aux Wahabis de pratiquer le Hajj. En plus des conflits théologiques qu'il utilisa afin de justifier cette interdiction il était aussi conscient du fait qu'un Nejd Wahabi consitituait la plus importante menace à son règne sur le Hijaz.

A la fois Husain et Ibn Saud étaient entré dans des alliances avec les Britanniques durant la guerre et,en conséquence, Ibn Saud ne pouvait attaquer le Hijaz tant que la guerre durait. Même après la fin de la guerre la prudence lui imposait d'attendre quels actions le Calife à Istanbul allait prendre afin de reprendre le Hijaz.
Ce ne fut que lorsque le Califat fut aboli (par Kemal Attaturk sous les ordres des Britanniques NDT)que le temps était venu pour Ibn Sa'ud de marcher contre Husain.
Husain, biensur, était parfaitement conscient de ceci, et ce fut en vain qu'il tenta de rallier le soutien du monde Musulman afin de le renforcer contre Ibn Sa'ud en proclamant le Califat pour lui-même le 7 Mars 1924 (4 jours après l'abolition du Califat Ottoman).

1924 fut l'une des années les plus riches en évènements dans l'histoire de l'Islam.Car Ibn Saud répliqua à l'annonce du Califat de Husain en attaquant le Hejaz.Les forces Najdi d'Ibn Sau'd prirent Taif le 5 septembre 1924,Makkah le 13 Octobre et Médine le 5 Décembre. Un an plus tard ,le 19 Décembre 1925 Jeddah était capturé et le malchanceux "Caliphe" et "Roi des Arabes" Hussain partit en exil.C'est sans surprise que les notables de Makkah trouvèrent convenable de proclamer Ibn Sa'ud Roi de Hijaz.


Jaziratul arab, qui était maintenant uni sous les règles Saudi-Wahhabite , commença presque immédiatement à affirmer son leadership sur la Umma et, durant ce processus, proposa une autre alternative à l'unité Islamique que celle du Caliphat c'est à dire celle d'une solidarité Islamique "intra-nationnale" à travers un système d'états nation Islamiques souverain et indépendants.

Les dirigeants Saudi-Wahhabites du Hijaz étaient parfaitement conscient que jamais le Monde Islamique n'accepterait le leadership Wahabite.Et de fait un Caliphat Saudi-Wahabite était impossiblewere well aware that the World of Islam would never have accepted Wahhabi leadership. And hence a Saudi-Wahhabi Caliphate was impossible.D'un autre côté, si les Musulmans du Monde se réunissaient ensemble afin de choisir un Caliphe c'eut été une énorme menace à l'encontre du règne Saudi-Wahabite sur le Hijaz.Il en aurait pu résulté la répétition de la catastrophique expérience plus d'un siècle plus tôt de l'expulsion des Wahabi du Hijaz par une armée venue d'Egypte.

En conséquence de la menace immédiate posée par le Congrès sur le Caliphat convoqué au Caire en Mai 1926 les Saoudiens commencèrent à chercher une institution politique alternative au Caliphat.Ils le trouvèrent dans le système des états nations Musulmanes et dans la coopération et la solidarité Islamique internationale.Les fondations de ce nouvel ordre avaient été, et ce de manière très opportune pour les Wahabites Saoudiens, établies par Mustafa Kemal , en la création de la république de Turquie à l'endroit même du siège du Caliphat.

Celà ne les gênait en rien que le système d'états-nation, qui était une création politique de l' Occident nouvellement laique, et qui constituait la base même du nouveau modèle de société laique était en contradiction flagrante avec l'ordre Publique Islamique établi par la Shari'a.Ce qui leur importait était le fait que ce système d'états nation établirait le règne Saudi-Wahabite sur le Hijaz dans une position virtuellement inattaquable. L'état Wahabi qui s'était levé de la manière la plus véhémente contre les Bid'ah(innovations en religion) était,lui-même, en train de proposer la plus grande de toute les Bid'a dans l'histoire de la Umma!

Repost 0
Published by axiome - dans occultation
commenter cet article
7 décembre 2014 7 07 /12 /décembre /2014 12:26

LES PROTOCOLES DE L'ANTE-CHRIST
Fiction ou amère réalité ?

survenus depuis les vingt-cinq dernières années, il apparaît que le scénario décrit dans ce "Document" nous perme(ancienne source maintenant invalide):

assoc.wanadoo.fr/sos/pt666.htm

INTERNATIONAL FREE PRESS AGENCY "INTELLIGENCE REPORT"

MARCH 1995

LE PROTOCOLE DE TORONTO (6.6.6.)? (QUEBEC ANNEE ZERO)...

L'ANTE-CHRIST FICTION OU REALITE ? Qui peut dire ? Quoi qu'il en soit, selon certaines informations obtenues en provenance de France, mais surtout, à la révision des événements t de mieux comprendre ce qui, jusqu'à aujourd'hui, paraissait des plus incompréhensibles à plus d'un.

Nous livrons en entier ce "Document" avec, en plus, une analyse des nouvelles conditions économiques actuelles qui, en elles-mêmes, semblent plus que confirmer l'authenticité de ce dernier.

Fin Juin 1967: A Montréal, c'est l'Expo 67; à Ottawa, ce sont les derniers préparatifs du "Centenaire de la Confédération"; aux Etats-Unis, c'est la contestation à la Guerre du Vietnam et, à travers le pays, le "Flower Power". Nous sommes près des événements de Mai 68 en France, de l'explosion du Nationalisme au Québec, du Festival Woodstock aux Etats-Unis... mais en même temps, cette fin Juin de 1967 marque les derniers préparatifs de la mise au point du Plan de la "Chute des Nations" par les hautes instances de la Franc-Maçonnerie Anglo-Saxonne à Toronto (Canada).

Cette réunion secrète, hautement "Confidentielle", est organisée par les "6.6.6." (c'est ainsi qu'ils se nomment eux-mêmes), c'est à dire ceux qui dirigent les 6 plus grandes banques mondiales, les 6 plus grands consortiums énergétiques de la planète (dont le pétrole fait partie), et les 6 plus grands consortiums de l'agro-alimentaire (dont fait partie le contrôle des principales routes alimentaires du monde).

Ces 6.6.6. étant les plus hauts responsables de la finance internationale vont définir, à l'intérieur de leur réunion, une "Stratégie commune" en vue de la mainmise absolue sur le "Commerce Mondial"; sur la possession de l'Arme Energétique (porte ouverte sur le XXIe siècle); et sur le contrôle international de l'agro-alimentaire (lequel comprend aussi, pour eux, les consortiums pharmaceutiques comprenant, à leur tour, le marché mondial des "Vitamines" et des "Vaccins").

Leur "plan" se résume à trois orientations majeures: "L'Economique, le Politique et le Social pour les années 70 et 80. S'il réussit, il doit irrémédiablement déboucher sur la prise du "Pouvoir Mondial" par la mise en place du "Nouvel Ordre Mondial"; le même dont le Président américain George Bush fera tant la promotion au début des années 90.

Titre du Document des 6.6.6.: "PANEM ET CIRCENSES": (Du Pain et des Jeux du Cirque).

But du Projet Mondialiste: Le "Génocide du Vital au Profit du Rentable Occulte".
Moyens de Financement du Projet: Entre autre, se servir de l'Aide Humanitaire, de l'Aide Alimentaire Internationale afin de financer les "Multinationales" des 6.6.6.

LE DOCUMENT: [Toutes les périodes historiques ayant mené à la décadence des civilisations étaient toutes marquées, sans exception, par "L'Es-prit d'Errance des Hommes". Aujourd'hui, nous devons faire en sorte que cet "Esprit" se traduise par une "Société Mondiale du Loisir" sous toutes ses formes. Ce "Loisir" doit se composer du [Sexe], des [Drogues], du [Sport], des [Voyages/l'Exotisme], et des [Loisirs] en général, mais accessibles à toutes les couches de la Société. L'Homme doit arriver à croire qu'il est "Moderne", et que sa modernité est composée de sa capacité, et de sa possibilité de pouvoir jouir largement, et maintenant de tout ce qui l'entoure.

Pour parvenir à cet objectif, il est impératif de pouvoir infiltrer les Médias (Radio, Télévision, Journaux), les milieux de la "Mode" et la "Culture" (les milieux de la Nouvelle Musique) par lesquels nous influencerons, à coup sûr, toutes les couches des Sociétés Occidentales. Ainsi en tenant sous la coupe des "Sens" la jeunesse (les adultes de demain), nous aurons par conséquent la voie libre pour infiltrer, et transformer en profondeur, sans être inquiétés, le Politique, le Système Légal et l'Education; ce qui nous permettra de modifier en profondeur le cours, l'orientation future des Sociétés visées par notre "Plan".

Les populations, nous le savons, n'ont pas de mémoire historique. Ils répètent inlassablement les erreurs du passé sans se rendre compte que ces mêmes erreurs avaient conduits leurs pères, avant eux, aux mêmes déchéances qu'ils vivront en pire avant la fin de ce siècle. Voyez, par exemple, ce que leurs grands-pères ont vécu au début de ce siècle grâce au travail acharné de nos prédécesseurs.

Après avoir connu, sans limites, la libération des moeurs, l'abolition de la morale (en d'autres mots, l'errance de l'esprit), ils expérimentèrent la "Crise Economique", puis la "Guerre". Aujourd'hui leurs petits-enfants et leurs enfants se dirigent droits vers un aboutissement semblable, pire encore car cette fois-ci, il nous permettra enfin de mettre sur pied notre "Nouvel Ordre Mondial" sans qu'aucun d'entre eux ne soient à même de s'en rendre compte, trop préoccupés qu'ils seront tous à satisfaire exagérément leur besoins sensuels les plus primaires.

Une "Norme" générale plus qu'importante, et qui a déjà fait ses preuves au début de ce présent siècle dans la construction, et la mise en place du [Système Communiste] par les regrettés Hauts Officiers de nos loges, est la rentabilité de "l'Exception". En principe, nous le savons, l'Exception prouve la Règle générale qui lui est contraire. Mais dans notre vocabulaire, l'Exception c'est ce qui doit être imposée à tous. Nous devons faire en sorte de faire des "Exceptions" dans différentes sphères de la Société, comme devant être de nouvelles "Règles" générales applicables à tous, un objectif premier de toutes les futures contestations sociales menées par la Jeunesse des Nations.

Ainsi l'Exception deviendra le détonateur par lequel toute la société historique s'effondrera sur elle-même dans un essoufflement et une confusion sans précédent.

Les fondements de la "Société Occidentale", dans leur essence, proviennent en droite ligne, de l'héritage Judéo-Chrétien. C'est précisément ce même héritage qui fit de la "Famille", le "Noeud", la "Pierre Angulaire" de tout l'édifice social actuel. Nos prédécesseurs qui avaient financé les écrivains révolutionnaires de la fin du XIX° siècle et du début du XX° siècle avaient compris l'importance de fractionner, puis de faire éclater ce "Noyau vital" s'ils voulaient, en Russie, parvenir à mettre en place le nouveau "Système Communiste" d'alors.

Et c'est précisément ce qu'ils firent en faisant minutieusement produire par les philosophes et les écrivains non-conformistes de l'époque: "Un Manifeste à la gloire de l'Etat-Dieu"; celui-ci ayant la primauté absolue sur l'individu, sur la "Famille".

Pour aboutir avec certitude à la construction d'un Gouvernement Mondial, [Un Nouvel Ordre Mondial Communautaire] où tous les individus, sans exception, seront soumis à "l'Etat Mondial" de "l'Ordre Nouveau", nous devons, en premier lieu, faire disparaître la "Famille" (ce qui entraînera, du même coup, la disparition des enseignements religieux ancestraux), et en deuxième lieu, niveler tous les individus en faisant disparaître les "Classes Sociales", en particulier, les "Classes Moyennes". Mais nous devons procéder de manière à ce que tous ces changements apparaissent comme étant issus de la volonté populaire; qu'ils aient l'apparence de la "Démocratie".

En se servant de cas isolés, mais en les amplifiant à l'extrême avec l'aide de contestations étudiantes noyautées par nous, de journalistes favorables à notre cause et de politiciens achetés, nous parviendrons à faire mettre en place de nouveaux Organismes ayant toutes les apparences de la "Modernité", tel un "Bureau de la Protection de l'Enfance" protégé par une "Charte des Droits et Libertés".

Pour la réussite de notre "Plan Mondial: [Le Plan Rouge]", il nous faut faire implanter dans toutes les Sociétés Occidentales des années 70', des "Bureaux pour la Protection de l'Enfance" dont les fonctionnaires (de jeunes intellectuels sans expérience, fraîchement sortis d'Universités où sont mis en évidence nos principes mondialistes), feront respecter à la lettre, sans discernement, la "Charte des Droits de l'Enfant". Qui osera s'opposer à cela sans en même temps être identifié aux barbaries du Moyen Age ?

Cette "Charte" laborieusement mise au point dans nos "Loges", nous permettra enfin de réduire à néant toute autorité parentale en faisant éclater la famille en individus farouchement opposés les uns aux autres pour la protection de leurs intérêts personnels. Elle encouragera les enfants à dénoncer des parents trop autoritaires parce que trop traditionnels, trop religieux. Elle contribuera ainsi à soumettre les parents à une "Psychose Collective de la Peur"; ce qui provoquera inéluctablement, d'une manière générale dans la société, un relâchement de l'autorité parentale. Ainsi nous aurons réussi, dans un premier temps, à produire une société semblable à celle de la Russie des années 50' où les enfants dénonçaient à l'Etat leurs parents, et cela sans que personne ne s'en aperçoive.

En transférant ainsi à l'Etat le "Rôle Parental", il nous sera plus facile, par la suite, de nous accaparer, une par une, de toutes les responsabilités qui avaient été, jusqu'à date, du ressort exclusif des parents. C'est ainsi que nous pourrons faire considérer par tous comme étant un abus contre l'enfant, l'enseignement religieux traditionnel d'origine Judéo-Chrétienne.

Dans un même temps, mais à un autre niveau, nous ferons inscrire dans les plus hautes Lois des Nations, que toutes les Religions, les Cultes et les Pratiques religieuses de tous genres, y compris la "Sorcellerie et la Magie" doivent toutes être respectées au même titre les unes que les autres.

Ce sera par la suite d'une aisance déconcertante que de transférer ce rôle de l'Etat par rapport à l'enfant aux plus hautes instances internationales, telles les Nations-Unies.

Comprenons bien ceci: "Notre but n'est pas de protéger les enfants ou qui que ce soit d'autre, mais bien de provoquer l'éclatement, puis la chute des Nations qui sont un obstacle majeur à la mise en place de notre "Nouvel Ordre Mondial". C'est la raison pour laquelle les "Bureaux de Protection de l'Enfance" doivent être investis d'une autorité légale absolue. Ils doivent être en mesure, comme bon leur semblera, mais toujours sous le prétexte de la protection de l'enfant, de pouvoir retirer ces derniers de leurs milieux familiaux originels, et les placer dans des milieux familiaux étrangers ou des Centres gouvernementaux déjà acquis à nos principes mondialistes et a-religieux. Par conséquent, sera ainsi achevée la brisure définitive de la "Cellule Familiale Occidentale". Car sans la protection et la surveillance de leurs parents originaux, ces enfants pourront ainsi être définitivement handicapés dans leur développement psychologique et moral, et représenter, par voie de conséquence naturelle, des proies facilement adaptables à nos visées mondialistes.

Pour la réussite assurée d'une telle entreprise, il est primordial que les fonctionnaires travaillant dans ces "Bureaux" au service de l'Etat, soient jeunes, sans expérience passée, imbus de théories que nous savons vides et sans efficacité, et surtout, soient obsédés par l'esprit missionnaire de grands protecteurs de l'enfance menacée. Car pour eux, tous les parents doivent représenter des criminels en puissance, des dangers potentiels au bien-être de l'enfant ici considéré comme étant un "Dieu".

Un "Bureau de la Protection de l'Enfance" et une "Charte des Droits de l'Enfant" n'ont aucune raison d'être sans enfants menacés. De plus, les exceptions et les exemples historiques utilisés pour leur mise en place finiraient, tôt ou tard, par disparaître s'ils n'étaient pas constamment alimentés par de nouveaux cas se produisant sur une base continue. En ce sens, nous devons infiltrer le "Système d'éducation" des Nations pour y faire disparaître, sous le couvercle de la "Modernité" et de "l'Evolution", l'enseignement de la Religion, de l'Histoire, de la Bienséance tout en diluant, en même temps, sous une avalanche d'expérimentations nouvelles dans le milieu de l'Education, celui de la langue et des mathématiques.

De cette manière, en enlevant aux jeunes générations, toute base et toute frontière morales, toute connaissance du passé (donc toute fierté nationale), donc tout respect d'autrui, tout pouvoir par la connaissance du langage et des sciences (donc sur la réalité), nous contribuerons à fabriquer une jeunesse largement disposée à toutes les formes de délinquance. Dans ce nouvel univers morcelé par la peur des parents, et leur abandon de toute responsabilité face à leurs enfants, nous aurons la voie libre pour former, à notre manière et selon nos objectifs premiers, une jeunesse où l'arrogance, le mépris, l'humiliation d'autrui seront considérés comme étant les nouvelles bases de "l'Affirmation de Soi" et de la "Liberté".

Mais nous savons, à même l'expérience du passé, qu'une jeunesse semblable est d'ores et déjà condamnée à son autodestruction car celle-ci est foncièrement "Individualiste", donc "Anarchiste" par définition. En ce sens, elle ne peut aucunement représenter une base solide pour la continuité de quelque société que ce soit, et encore moins une valeur sûre pour la prise en charge de ses vieillards.

Dans la même foulée, il est aussi impératif de faire créer une "Charte des Droits et Libertés Individuelles", et des "Bureaux de Protection du Citoyen" en faisant miroiter aux masses, que ces innovations font partie intégrante de la "Modernité" des "Sociétés Nouvelles" du XX° siècle.

De la même manière, et en même temps, mais à un autre niveau, faire voter de nouvelles Lois pour le "Respect et la Liberté Individuelles". Comme dans le cas de la "Famille", mais sur le plan de la "Société", ces Lois entreront en conflit avec les Droits de la Collectivité, menant ainsi les sociétés visées, droit à leur autodestruction. Car ici, l'inversion est totale: "Ce n'est plus la société (le droit de la majorité) qui doit être protégé contre des individus pouvant la menacer, mais bien plutôt (le Droit de l'Individu) qui se doit d'être protégé contre les menaces possibles de la majorité". Voilà le but que nous nous sommes fixés.

Pour achever l'éclatement de la famille, du système d'éducation, donc de la Société en général, il est primordial d'encourager la "Liberté Sexuelle" à tous les échelons de la Société Occidentale. Il faut réduire l'individu, donc les masses, à l'obsession de satisfaire leurs instincts primaires par tous les moyens possibles. Nous savons que cette étape représente le point culminant par lequel toute Société finira par s'effondrer sur elle-même. N'en a-t-il pas été ainsi de l'Empire Romain à son apogée, et de toutes civilisations semblables à travers l'histoire ?

Par des hommes de Science et des laboratoires financés par nos Loges, nous avons réussi à faire mettre au point un procédé chimique qui révolutionnera toutes les Sociétés Occidentales, et reléguera aux oubliettes pour toujours, les principes moraux et religieux Judéo-Chrétiens. Ce procédé, sous forme de pilule, ouvrira la voie toute grande à la "Liberté Sexuelle" sans conséquences, et poussera les "Femmes" des Nations à vouloir briser avec ce qui sera alors perçu comme étant le joug du passé (l'esclavage des femmes soumises à l'homme et à la famille traditionnelle Judéo-Chrétienne).

Jadis "Centre et pivot de la cellule familiale", la femme moderne, maintenant en tant qu'individu indépendant, voudra briser avec son rôle traditionnel, se détacher de la famille, et mener sa vie selon ses propres aspirations personnelles. Rien de plus naturel, nous le savons, mais là où nous interviendrons fortement, ce sera d'infiltrer tous les nouveaux "Mouvements de Contestation Féminins" en poussant leur logique jusqu'à ses extrêmes limites de conséquence. Et ces limites se trouvent déjà inscrites dans l'éclatement définitif de la famille traditionnelle et de la Société Judéo-Chrétienne.

Cette "Libération Sexuelle" sera le moyen ultime par lequel il nous sera possible de faire disparaître de la "Conscience Populaire" toute référence au "Bien et au Mal". L'effondrement de cette barrière religieuse et morale nous permettra d'achever le processus de la fausse "Libération de l'Homme de son Passé", mais qui, en réalité, est une forme d'esclavage qui sera profitable à nos "Plans Mondialistes".

Cette porte ouverte pour l'encouragement à la "Liberté sexuelle", au "Divorce", à "l'Avortement" sur demande, à la reconnaissance légale des diverses formes d'homosexualité nous aidera à modifier en profondeur les bases historiques du "Droit Légal" des Sociétés. Elle sera un atout majeur pour pousser l'ensemble des individus à un relâchement général des moeurs; pour diviser les individus les uns par rapport aux autres, selon leur instinct et leurs intérêts propres; pour détruire l'avenir de la jeunesse en la poussant aux expériences néfastes de la sexualité hâtive et de l'avortement; et pour briser moralement les générations futures en les poussant à l'alcoolisme, aux drogues diverses (dont nos Officiers supérieurs des Loges Internationales se chargeront d'en prendre le contrôle au niveau mondial), et au suicide (celui-ci considéré par une jeunesse désabusée et abandonnée à elle-même, comme étant une fin chevaleresque).

Décevons la jeunesse des Nations en lui montant ses parents comme étant irresponsables, irréligieux, immoraux; ne cherchant, en définitive, que le plaisir, l'évasion et la satisfaction effrénée de leurs instincts au prix du mensonge, de l'hypocrisie et de la trahison. Faisons du divorce et de l'avortement une nouvelle coutume sociale acceptée par tous. Poussons-la ainsi à la criminalité sous toutes ses formes, et à se réfugier en groupes distincts, hors d'atteinte du milieu familial qu'elle percevra, inévitablement, comme étant une menace pour sa propre survie. Le tissu social étant ainsi bouleversé à jamais, il nous sera dès lors possible d'agir sur le Politique et l'Economique des Nations afin de les soumettre à notre merci; pour en venir à accepter de force, nos Plans d'un Nouvel Ordre Mondial.

Car, il faut bien se l'avouer, les Nations, dépourvues qu'elles seront alors de pouvoir compter sur une jeunesse forte, sur une Société où les individus, regroupés autour d'un idéal commun, renforcé par des remparts moraux indéfectibles, aurait pu lui apporter son soutien historique, ne pourront qu'abdiquer à notre volonté mondiale.

Ainsi pourrons-nous alors inaugurer ce qui fut tant annoncé par nos créations passées: "Le système communiste qui prophétisait une révolution mondiale mise en branle par tous les rejetés de la terre", et le "Nazisme par lequel nous avions annoncé un Nouvel Ordre Mondial pour 1000 ans". Voilà notre but ultime; le travail récompensé de tous les valeureux morts au labeur pour son accomplissement depuis des siècles. Disons-le haut et fort: "Tous les Frères des Loges passées, morts dans l'anonymat pour la réalisation de cet Idéal qu'il nous est maintenant possible de toucher du bout des doigts".

Il est bien reconnu par tous que l'Homme, une fois après avoir assuré ses besoins primaires (nourriture, habillement et gîte), est beaucoup plus enclin à être moins vigilant. Permettons-lui d'endormir sa conscience tout en orientant à notre guise son esprit en lui créant, de pure pièce, des conditions économiques favorables. Donc, pendant cette période des années 70 où nos Agents s'infiltreront partout dans les différentes sphères de la Société pour faire accepter nos nouvelles normes dans l'Education, le Droit Légal, le Social et le Politique, nous veillerons à répandre autour de lui un climat économique de confiance.

Du Travail pour tous; l'ouverture du Crédit pour tous; des Loisirs pour tous seront nos tandems pour la création illusoire d'une nouvelle classe sociale: "la Classe Moyenne". Car une fois nos objectifs atteints, cette "Classe" du milieu, située entre les pauvres séculaires, et nous les riches, nous la ferons disparaître en lui coupant définitivement tout moyen de survie.

En ce sens, nous ferons des Etats-Nations, les nouveaux "Parents" des individus. A travers ce climat de confiance où nos "Agents Internationaux" auront fait le nécessaire pour écarter tout spectre de guerre mondiale, nous encouragerons la "Centralisation" à outrance pour l'Etat. De cette manière, les individus pourront acquérir l'impression d'une liberté totale à explorer pendant que le fardeau légendaire des responsabilités personnelles sera transféré à l'Etat.

C'est ainsi qu'il nous sera possible de faire augmenter d'une manière vertigineuse le fardeau de l'Etat en multipliant sans limites aucune la masse des fonctionnaires-intellectuels. Assurés pour des années à l'avance d'une sécurité matérielle, ceux-ci seront par conséquent, de parfaits exécutants du "Pouvoir Gouvernemental"; en d'autres mots, de notre "Pouvoir".

Créer ainsi une masse impressionnante de fonctionnaires qui, à elle seule, formera (un Gouvernement dans le gouvernement), quel que soit le parti politique qui sera alors au pouvoir. Cette machine anonyme pourra nous servir un jour de levier, lorsque le moment sera venu, pour accélérer l'effondrement économique des Etats-Nations; car ceux-ci ne pourront pas indéfiniment supporter une telle masse salariale sans devoir s'endetter au delà de leurs moyens.

D'un autre coté, cette même machine qui donnera une image froide et insensible de l'appareil gouvernemental; cette machine complexe et combien inutile dans beaucoup de ses fonctions, nous servira de paravent et de protection contre les populations. Car qui osera s'aventurer à travers les dédales d'un tel labyrinthe en vue de faire valoir ses doléances personnelles ?

Toujours pendant cette période d'étourdissement général, nous en profiterons aussi pour acheter ou éliminer, selon les nécessités du moment, tous les dirigeants d'entreprises, les responsables des grands Organismes d'Etat, les Centres de Recherche Scientifique dont l'action et l'efficacité risqueraient de donner trop de pouvoir aux Etats-Nations. Il ne faut absolument pas que l'Etat devienne une force indépendante en elle-même qui risquerait de nous échapper, et de mettre en danger nos "Plans" ancestraux.

Nous veillerons aussi à avoir une mainmise absolue sur toutes les structures supranationales des Nations. Ces Organismes internationaux doivent être placés sous notre juridiction absolue.

Dans le même sens, et pour garantir la rentabilité de notre influence auprès des populations, nous devrons contrôler tous les Médias d'Information. Nos Banques verront donc à ne financer que ceux qui nous sont favorables tandis qu'elles superviseront la fermeture des plus récalcitrants. Cela devrait en principe passer presque inaperçu dans les populations, absorbées qu'elles seront par leur besoin de faire plus d'argent, et de se divertir.

Nous devrons nous occuper à finaliser, dès maintenant, la phase de dérégionalisation des régions rurales amorcée au début de la "Crise Economique" de 1929. Surpeupler les villes était notre tandem de la "Révolution Industrielle". Les propriétaires ruraux, par leur indépendance économique, leur capacité à produire la base de l'alimentation des Etats, est une menace pour nous, et nos Plans futurs. Entassés dans les villes, ils seront plus dépendants de nos industries pour survivre.

Nous ne pouvons nous permettre l'existence de groupes indépendants de notre "Pouvoir". Donc éliminons les propriétaires terriens en faisant d'eux des esclaves obéissants des Industries étant sous notre contrôle. Quant aux autres, permettons-leur de s'organiser en Coopératives Agricoles que nos Agents infiltreront pour mieux les orienter selon nos priorités futures.

A travers l'Etat, attachons-nous à bien mettre en évidence le "Respect" obligatoire de la diversité des "Cultures", des "Peuples", des "Religions", des "Ethnies" qui sont autant de moyens, pour nous, pour faire passer la "Liberté Individuelle" avant la notion "d'Unité Nationale"; ce qui nous permettra de mieux diviser les populations des Etats-Nations, et ainsi les affaiblir dans leur autorité, et dans leur capacité de manoeuvrer. Poussé à ces extrêmes limites, mais sur le plan international, ce concept, dans le futur, poussera les ethnies des différentes Nations à se regrouper pour revendiquer, individuellement, chacune leur propre part du "Pouvoir"; ce qui achèvera de ruiner les Nations, et les fera éclater dans des guerres interminables.

Lorsque les Etats-Nations seront ainsi affaiblis par autant de luttes intestines, toutes fondées sur la reconnaissance des "Droits des Minorités" à leur Indépendance; que les nationalistes divisés en différentes factions culturelles et religieuses s'opposeront aveuglément dans des luttes sans issue; que la jeunesse aura totalement perdu contact avec ses racines; alors nous pourrons nous servir des Nations-Unies pour commence à imposer notre Nouvel Ordre Mondial.

D'ailleurs, à ce stade-là, les "Idéaux Humanitaires, Sociaux et Historiques" des Etats-Nations auront depuis longtemps éclaté sous la pression des divisions intérieures.]

Fin du Document des 6.6.6. daté de fin Juin 1967.


Dix huit ans plus tard, soit (6.6.6.) dans le temps, se tint une autre Réunion d'importance au Canada. Le Groupe des 6.6.6. se réunit encore une fois à Toronto, à la fin de Juin 1985, mais cette fois-ci afin de finaliser les dernières étapes devant déboucher, et sur la chute des Etats-Nations, et sur la prise du Pouvoir International par les Nations-Unies. Voir " L'AURORE ROUGE"


Serge Monast / Journaliste d'Enquête / Fin Mars 1995.

avec mes excuses à Serge Monast, il m'a semblé important de faire la relation de ces documents, (qui ne sont pas une fin en soit), avec le plan Divin, c'est pour cela que j'ai préferer les dénommer: "Protocoles de l'anté-christ".
Axiome

http://occultation.over-blog.com/

Repost 0
Published by axiome - dans occultation
commenter cet article
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 13:17

LES EVENEMENTS ACTUELS EN SYRIE ET EN IRAK SERAIENT UNE ANNONCE DE LA FIN DES TEMPS

L'apparition de l'Antéchrist et le retour du Christ Jésus fils de Marie

Le Prophète (sur lui la paix) a annoncé qu'à la fin des temps Dieu enverrait une épreuve décisive : l'apparition de l'Antéchrist (en arabe : "ad-Dajjâl" – "le grand Trompeur" –, ou encore : "al-A'war ul-Kaddhâb" – "le Borgne Menteur"), un homme qui règnera sur quasiment toute la terre et pendant le règne de qui tous ceux qui ne croiront pas en lui seront dans d'énormes difficultés matérielles. Le Prophète a annoncé qu'ensuite Dieu ferait retourner Jésus fils de Marie (en arabe : "al-Massîh 'Issâ ibn Maryam", "massîh" étant la forme arabe de "messie", comme "christ" en est la traduction grecque) pour la confrontation avec le Trompeur.

Le Trompeur sera un homme jeune (M 2937), sera borgne (B 2892, M 169) (dans le sens d'"aveugle d'un œil" et non de "cyclope"), aux cheveux très bouclés (B 6709) ; chaque croyant pourra lire, écrites entre ses deux yeux [ou sur le bas de son front], des lettres qui signifient : "incroyance" ou "incroyant" (M 2933).

Le Trompeur invitera les hommes à apporter foi en lui : un Hadîth prédit qu'il affirmera être prophète de Dieu (FB 13/109), d'autres qu'il affirmera être Dieu (A 19665) ; un autre Hadîth précise que d'abord il se dira prophète, puis Dieu (AQ p. 60). Peut-être qu'en premier lieu et devant certains hommes, le Trompeur se présentera comme prophète de Dieu, et que, ensuite et devant d'autres hommes, il dira qu'il est Dieu ou Son avatar, descendu sur terre réaliser l'apothéose finale pour le bien de l'humanité ; ou bien que ces autres hommes diront d'eux-mêmes qu'il est l'avatar de Dieu et qu'il ne les contredira pas.

Le Trompeur apparaîtra, d'après certains Hadîths, en un lieu se trouvant entre Syrie et Irak (M 2937), et d'après d'autres, à Ispahan (FB 13/400) : cette différence s'explique peut-être ainsi : il apparaîtra d'abord en un de ces deux lieux, mais sa renommée mondiale se fera à partir de l'autre lieu (AQ p.146, note de bas de page).

Le Trompeur aura avec lui nourriture et boisson à profusion (B 6705, M 2939, IM 4073) ; et il fera pleuvoir, fera croître les récoltes, fera surgir les trésors enfouis (M 2937) ; tous ceux qui apporteront foi en lui seront dans le bien-être matériel, alors que tous ceux qui refuseront d'apporter foi en lui et resteront fidèles à Dieu se retrouveront sans rien (M 2937). Il passera près de gens, ils le traiteront de menteur, et peu après, tous leurs animaux mourront (FB 13/131). Le Trompeur sera même capable de guérir l'aveugle de naissance et le lépreux (TTNM 38).

Le Trompeur se fera aider par des esprits – ceux qu'on appelle en arabe : des djinns – : ceux-ci se matérialiseront sous la forme des parents défunts d'une personne, et enjoindront à celle-ci de croire au Trompeur (AQ p. 61). Le Trompeur aura aussi un "paradis" et un "enfer", et il rétribuera les gens en fonction de leur croyance ou incroyance en lui ; mais entrer dans son paradis conduira à entrer dans la vraie géhenne dans l'au-delà, et renoncer à son paradis et risquer d'être jeté dans sa géhenne conduira à entrer au paradis dans l'au-delà (B 3160, M 2936, commentaire d'après un de ceux cités en FB 13/124).

La présence du Trompeur sur la scène mondiale sera de quarante jours : mais les trois premiers jours auront une durée anormalement longue, au point que le Prophète a dit que les musulmans devront, ces jours-là, accomplir les prières par référence au temps normal et non au seul déplacement apparent du soleil dans le ciel (M 2937). Le Trompeur se déplacera à une vitesse extraordinaire (M 2937). Et il ne restera aucune cité de la terre où il n'entre, exception faite des villes de la Mecque et de Médine (B 1782, M 2943). Certains Hadîths disent aussi qu'il ne pourra pas entrer dans Bayt ul-maqdis (FB 13/130-131) ; s'agit-il de toute l'esplanade des mosquées, ou bien de la mosquée al-Aqsâ seulement ? Toujours est-il que le règne du Trompeur sera établi sur toute la terre sauf en ces trois lieux : les villes de la Mecque et de Médine, plus Bayt ul-maqdis (FB 13/131).

Le Trompeur arrivera à Médine de l'Est (M 1380) ; du dessus du mont Ohod, voyant la mosquée du Prophète, il dira à ses fidèles : "Vous voyez ce palais blanc ? C'est la mosquée de Ahmad" (FB 13/117). Le Trompeur tentera bien d'entrer dans Médine, mais, sur chaque voie permettant d'entrer dans la ville, il se heurtera à la présence de deux anges, et il ne pourra donc y pénétrer (B 6707). Pendant qu'il campera tout près de la ville, la terre de Médine tremblera, et les Hypocrites résidant jusqu'ici dans la ville en sortiront et rejoindront le Trompeur (B 1782, M 2943) ; le Prophète a ajouté : "Ce sera le jour de la délivrance [par rapport à la présence d'Hypocrites dans ma ville]" (FB 13/117).

Ce jour là (M 2938), un musulman en pleine jeunesse (M 2937) se rendra auprès de l'armée du Trompeur, et demandera aux gardes de celui-ci de le laisser rencontrer le grand Menteur. A ces mots les gardes se fâcheront et seront sur le point de tuer le jeune homme, mais ensuite, se souvenant que leur maître leur a interdit de tuer qui que ce soit sans sa permission, se raviseront, et conduiront le jeune musulman auprès du Trompeur ; dès que le jeune croyant le verra, il s'exclamera : "O les hommes, je témoigne que c'est le Trompeur dont le Prophète avait parlé !" Le Trompeur le fera alors allonger et frapper ; puis il lui dira : "Tu ne crois pas en moi ? – Tu es le Messie Menteur" dira encore le jeune homme. Le Trompeur ordonnera alors que ce jeune homme soit scié en deux. Il marchera entre les deux parties du corps puis dira à celui-ci : "Lève-toi" et le jeune homme ressuscitera. "Crois-tu en moi, maintenant ? lui dira-t-il. – Je suis encore plus convaincu que tu es le Menteur" répondra le jeune homme. Le Trompeur, voulant de nouveau le tuer, ne pourra plus le faire. "Cet homme, a dit le Prophète, sera l'un des plus grands martyrs auprès de Dieu" (M 2938 ; voir aussi B 6713 avec FB).

De la région de Médine, le Trompeur partira pour la région de Syrie-Palestine (M 1380). De son côté, le Mahdî aura bien résisté militairement aux attaques de l'armée du Trompeur, mais sans marquer de succès significatif ; d'ailleurs de nombreuses personnes présentes aux côtés du Mahdî auront laissé la vie dans la résistance à l'armée du Trompeur (TTNM 36). Finalement le Trompeur et son armée assiègeront le Mahdî et un groupe de musulmans ("'issâba min al-muslimîn" : FB 13/117, TTNM 20 ; "julluhum" ay : "al-'arab" : TTNM 13 ; ce seront les musulmans qui se trouveront aux côtés du Mahdî). Ces musulmans se trouveront encerclés dans la vallée du Jourdain ("batn il-urdunn" : TTNM 36) / dans la vallée Afîq (TTNM 16) / sur le mont de Afîq (TTNM 48) / sur le mont nommé "jabal ud-dukhân" (TTNM 31) / à Jérusalem ("Iliâ" = "Aelia" : FB 13/117) / sur le – ou un – mont de Jérusalem ("jabali Iliâ" : TTNM 20) / à Bayt ul-maqdis (TTNM 13, 17, FB 13/131 ; ce nom désigne-t-il ici la ville de Jérusalem, toute l'esplanade des mosquées, ou la mosquée al-Aqsâ ?). Comment expliquer ces éléments si différents ? Je ne sais pas vraiment :
– soit il s'agit de différents groupes de personnes, les uns étant assiégés dans la vallée de Afîq, les autres à Jérusalem ;
– soit il s'agit d'un seul groupe de personnes, assiégées dans un même lieu, celui-ci ayant été nommé différemment selon que l'on considère de façon générale la région où se situe ce lieu, ou bien selon que l'on considère ce lieu précis seulement (le mont sur lequel se trouve Bayt ul-maqdis serait nommé en arabe "jabal ud-dukhân", le tout se trouvant à Jérusalem, celle-ci étant située dans le prolongement de la grande vallée Afîq et du Jourdain ; il y a cependant un problème par rapport à cette explication, c'est qu'un autre Hadîth nomme "jabal ul-khamr" "le mont de Bayt ul-maqdis" : M 2937 ; à moins qu'il s'agisse de deux monts différents de "Bayt ul-maqdis", et que, dans les Hadîths, le nom "Bayt ul-maqdis" lui-même désigne tantôt l'esplanade, tantôt, par métonymie, la ville de Jérusalem tout entière) ;
– soit il s'agit de différents épisodes, les musulmans assiégés étant d'abord dans toute la vallée de Afîq, avant de devoir se replier à Bayt ul-maqdis et / ou à "jabal ud-dukhân".
Wallâhu A'lam.

Le siège sera très éprouvant (TTNM 31) : les assiégés souffriront terriblement de la faim, car ils n'auront rien à manger (TTNM 16, 115). Puis le Mahdî et ses compagnons prendront la résolution d'en finir, le lendemain, et de tenter le tout face aux assiégeants (TTNM 20). A la fin de cette nuit, alors qu'ils seront sur le point d'accomplir la prière de l'aube (le second et rapide appel à la prière aura déjà été donné), le Messie Jésus fils de Marie arrivera auprès d'eux : Dieu l'aura fait redescendre de là où il est actuellement ; certains Hadîths disent qu'il sera redescendu à l'est de Damas (M 2937), d'autres qu'il sera redescendu à Jérusalem même (tatimma sur TTNM, p. 274) : certains ulémas ont donné préférence (tarjîh) au Hadîth disant que Jésus redescendra à Damas, et qu'ensuite c'est par une voie terrestre qu'il rejoindra le Mahdî à Jérusalem (AQ, p. 157, note de bas de page) ; Alî al-Qarî, lui, a donné préférence au Hadîth disant que Jésus redescendra à Jérusalem même (Mirqât ul-mafâtîh 10/197) : de nombreux Hadîths disant que le Mahdî et ses compagnons seront encerclés à Jérusalem, on comprend en effet mieux que Jésus descende directement parmi eux plutôt qu'il ait à venir depuis Damas (mais Dieu sait mieux ce qui se passera).

Les musulmans demanderont au nouveau venu : "Qui es-tu ? – Je suis Jésus fils de Marie" répondra-t-il (TTNM 68). Le Mahdî demandera à Jésus de diriger la prière de l'aube, mais celui-ci dira : "Vous, vous dirigez la prière les uns pour les autres : c'est un honneur que Dieu a accordé à cette communauté" (M 156). C'est donc le Mahdî qui dirigera cette prière, et Jésus accomplira celle-ci sous sa direction. Durant la prière, après la génuflexion, le Mahdî prononcera cette invocation (procédé connu sous le nom de "qunût un-nâzila") : "Que Dieu anéantisse le Trompeur" (TTNM 24).

Après la prière, Jésus dira : "Ouvrez la porte !" (AQ p. 63) (il s'agit probablement de la porte du lieu où ils seront assiégés : esplanade des mosquées ? mosquée al-Aqsâ ? bâtiment situé ailleurs ?). La porte sera ouverte. Alors, quand, de l'autre côté, le Trompeur verra Jésus, il perdra toute consistance (M 2897 ; littéralement : "il fondra") ; puis il s'enfuira (AQ p. 63). Jésus le poursuivra (M 2937, 2940). Et il le rattrapera près de la porte de Lod, où il mettra fin à sa vie (M 2937). Puis Jésus ira de par les régions du monde consoler tous ceux qui, pour être restés fidèles à Dieu, auront souffert de terribles difficultés sous le règne du Trompeur : il essuiera leur visage et leur parlera de ce qui est réservé pour eux dans le paradis (M 2937).

Peu de temps après, Dieu révélera à Jésus que Gog et Magog sont sur le point de déferler sur la terre, et lui ordonnera d'emmener avec lui les croyants se réfugier sur le Sinaï (M 2937) ; dans une autre version : à Lod (TTNM 36). Gog et Magog déferleront en effet et détruiront tout sur leur passage ; ils assècheront le lac Tibériade (M 2937). Les croyants connaîtront une famine terrible (M 2937). Puis Jésus priera Dieu de détruire ces destructeurs, prière que Dieu exaucera en les faisant mourir subitement d'une épidémie. Puis Jésus et les croyants sortiront ; puis la terre sera débarrassée des cadavres de Gog et Magog ; puis une pluie diluvienne tombera (M 2937).

Alors s'ouvrira une ère où la paix et le bonheur règneront partout sur terre : on ne se fera plus la guerre nulle part (A 9068), nul humain n'aura d'inimitié ni de rancœur pour un autre (M 155), la bénédiction apparaîtra partout sur terre (M 2937), les hommes refuseront l'argent qu'on leur proposera (M 155), et même les bêtes sauvages et les serpents deviendront inoffensifs (A 9349).

Cet état des choses durera sept ans (M 2940).

Puis Jésus mourra (A 9349, AD 4324). Après son retour sur terre, il y aura passé sept ans, ou bien quarante ans (ce sont là deux façons différentes de concilier deux Hadîths différents, l'un disant que Jésus restera sur terre quarante ans, l'autre disant que l'état de paix mondiale durera sept ans – AS, p. 364 – : certains savants ont donc considéré que Jésus ne restera que sept ans après son retour sur terre, le Hadîth disant "quarante ans" signifiant qu'il aura vécu en tout quarante ans sur terre : trente-trois ans avant d'être élevé aux cieux, et sept ans après son retour ; une autre façon de concilier ces deux Hadîths est qu'après son retour Jésus vivra quarante ans, mais seules sept années seront celles de la paix totale, car de nombreuses années seront passées à patienter pendant que Gog et Magog ravageront la terre, d'autres à accomplir les prémisses de ce qui assurera la paix mondiale et totale).
Quand Jésus aura rendu le dernier soupir, les musulmans accompliront la prière funéraire sur lui (AD 4324). Jésus sera enterré à Médine, près du Prophète (TTNM 26, 59 : ceci n'est cependant pas un Hadîth, mais une parole de Abdullâh ibn Salâm).

http://www.maison-islam.com/index.ph...d=403&Itemid=2

Repost 1
Published by axiome - dans occultation
commenter cet article

Présentation

  • : le blog occultation par : Jacques
  •   le blog occultation par : Jacques
  • : Diffusez des articles et témoignages divers plus ou moins occulté par les grands médias nationaux , ce que l'on veut nous cacher et les magouilles qui se trames derrière notre dos.
  • Contact

Articles Récents